Manon Albert brillante créatrice pour une nouvelle marque de mode Française et engagée

Créatrice de mode au style vintage, bohème et decalé, Manon Albert est tombé dedans quand elle était toute petite : « Toute petite déjà, je fabriquais des vêtement pour mes poupées Barbies…J’ai obtenu un BEP en Couture flou et un Bac Pro en artisanat et métiers d’art à Marseille, puis j’ai suivi un cursus public. Le déclic s’est produit en 2e année de BTS design de mode : en transformant des patrons. Déstructurer, modifier les lignes… J’avais trouvé mon « truc », ça a été une révélation !« 

Lorsque la toute jeune marque Française Lanaro la sollicite pour le lancement de sa première collection, cela sonne comme une évidence pour la jeune Aixoise : « En m’offrant la première collab’ de sa collection, et en me donnant comme terrain de jeu une basket, Lanaro me donne carte blanche et m’offre la possibilité de m’exprimer librement tout en ayant un cadre. Je suis honorée de marquer le point de départ de cette belle aventure !« 
Le concept est aussi novateur qu’engagé : mettre en lumière le travail d’artistes indépendants, tous horizons confondus, et leur permettre d’exprimer leur talent en leur proposant un support-type comme terrain de jeu.

Si Lanaro se veut précurseur, la dimension humaine de l’aventure tient une place capitale dans le projet : proposer avant tout une mode solidaire, qui a du sens. Pour les fondateurs :  » A l’heure où l’industrie de la mode tend à se déshumaniser et s’automatiser, en ces temps de crise où l’art, pourtant essentiel, ne trouve que de trop rares occasions de s’exprimer, il n’a jamais été aussi urgent de remettre l’humain au centre du processus de création ».

Le support choisi pour démarrer l’aventure est la basket.

Croquis Sneaker AB 213
Designée par Albert Baptiste C

La grosse basket est devenue l’obsession mode des it-girls. Manon Baptiste souhaite casser les codes grâce à une basket qui s’inspirerait de l’univers du smoking qu’elle affectionne tout particulièrement. Côté matières : un « mix and match » de cuir et tweed, deux incontournables, qui s’acoquinent de sequins et autres détails pailletés. Une touche girly accentuée par la douceur des courbes d’une maxi semelle compensée.

Sneakers AB213 Lanaro – Crédits photo Sam De Salvador I
Agence WITSTAG

Démocratiser l’art avec un grand A en le rendant accessible à tout un chacun et en le faisant rentrer dans les dressings respectifs, tout en conservant l’aspect très « exclusif» des œuvres car oui, nous pouvons être à la fois brillante et fashonista.

Prix : 330 € 
Site web : www.lanaro-collection.com 
Lancement le 9 avril 2021

Publié par Romy Zucchet

Journaliste, fondatrice & rédactrice en chef @Brillante Magazine